i.SPLF Biblio
Sources & critères | Rechercher
LOGIN
Modifier votre profil
Publications du Jeudi 16 juillet 2020
À LA UNE
Une belle série d’IPAF
  Ying Li et al. - Clinical Rheumatology 2020; aop: 10.1007/s10067-020-05149-6

Vous avez sans doute entendu cet acronyme, IPAF, lors des réunions de discussion multidisciplinaire (DMD) autour des pneumopathies interstitielles diffuses (PID) au milieu de tous les autres (FPI, POC, UIP NSIP etc). Il s’agit de PID avec anomalie auto-immunes biologiques isolées (Interstitial Pneumonia with Autoimmune Features pour être précis). Cette situation est finalement assez fréquente d’où l’intérêt de cet article qui compare 147 IPAF à 123 PID reliées à de vraies connectivites.

Par définition les IPAF ont moins de symptômes, la fonction est moins altérée (CVF et DLCO), et il y a moins de rayons de miel au scanner. Les caractéristiques démographiques en revanche sont comparables. On aimerait bien avoir les données évolutives pour savoir s’il s’agit de la même entité ou pas…

- Dr Olivier Brun -
Version HTML | Version PDFVersion imprimablePartager cet article

Les exacerbations accélèrent le déclin du VEMS de 20ml/an chez des malades atteints de BPCO et hypereosinophilie
  Marjan Kerkhof et al. - Thorax 2020; aop:10.1136/thoraxjnl-2019-214457

Sur une base de données de plus de 12000 BPCO, le déclin du VEMS est accéléré de près de 20 ml/an à chaque exacerbation chez les malades avec hyper-eosinophilie (>350). La prise de corticoïdes inhalés ralentit le déclin qui passe à 4 ml/an. 

Des chiffres clairs à présenter à nos malades et de bons arguments pour traiter!

- Pr Jésus Gonzalez-Bermejo -
Version HTML | Version PDFVersion imprimablePartager cet article

Les mesures préventives de récidives après un 2ème pneumothorax spontané sont efficaces
  Wang Yichen et al. - Chest 2020 Jun

Sur près de 22000 2ème pneumothorax, seulement 34% avaient eu une prévention de la récidive. Cette prévention est quasiment à 80% de la videothoracoscopie. Les mesures préventives étaient corrélées à une diminution de la mortalité hospitalière (OR à 0.48), à 90 jours (OR à 0.26) et à 1 an (OR à 0.22). Elles étaient liées aussi à la diminution de récidives de pneumothorax à 30 (OR à 0.22), 90 jours (OR à 0.26) et à 1 an (OR à 0.22)

Bien qu'il s'agisse de données rétrospectives, remplies de biais, il semble vraiment y avoir un résultat majeur de la prévention de récidives après un 2ème pneumothorax, dont la videothoracoscopie est l'élément principal. Il est surprenant de voir le faible taux de cette mesure aux USA.

- Pr Jésus Gonzalez-Bermejo -
En savoir plus...Partager cet article


Afin de vous accompagner dans votre pratique professionnelle et vous permettre un accès facilité et toujours disponible à l'information médicale, nous mettons à votre disposition cette plateforme scientifique ciblée sur votre domaine d'expertise.
GNM Healthcare Consulting Ireland, Ltd vous propose un accès privilégié aux derniers articles, disponibles en version originale et intégrale, aux formats PDF et HTML en pneumologie.

www.splf.org
Attention : l'objectif est de fournir des informations sur l'état actuel de la recherche ; ainsi certaines données publiées dans ces articles peuvent ne pas avoir été validées par les autorités de santé françaises et seront mentionnées comme telles. La publication de ce contenu est effectuée sous la seule responsabilité de l'éditeur. Les laboratoires Chiesi et L3 Médical ne sont pas intervenus dans le choix du contenu ni dans la rédaction des articles.
Si vous rencontrez des problèmes d'affichage, cliquez ici
En collaboration avec
www.chiesi.fr www.l3medical.fr
soutien de la SPLF

En m'abonnant au service "i.SPLF Biblio", je confirme avoir pris connaissance des Conditions générales d'utilisation du service et j'accepte que GNM Healthcare Consulting Ireland, Ltd utilise les données saisies lors de mon inscription dans le but de me fournir un envoi d'informations hebdomadaire en lien avec ses services conformément à la Politique de confidentialité.
Vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, de suppression, de limitation du traitement ainsi qu'un droit à la portabilité de vos données personnelles. Vous pouvez également exercer le droit de vous opposer au traitement en vous désabonnant à tout moment en cliquant sur le lien "Se désabonner". Cette action entraînera une désinscription de nos services. Pour exercer vos droits, il vous suffit d'adresser une demande à dpo@gnmhealthcare.com. Si vous estimez, après nous avoir contactés, que vos droits ne sont pas respectés vous pouvez adresser une réclamation à la CNIL.