i.SPLF Biblio
Sources & critères | Rechercher
LOGIN
Modifier votre profil
Publications du Jeudi 10 septembre 2020

FOCUS "ASSISTANCE À LA FONCTION RESPIRATOIRE"
Avec le soutien institutionnel de L3 Médical
Partager un ventilateur pour 2 malades en réanimation: faisable, même pour deux malades très différents
  Stiers Michiel et al. - Critical Care 2020; 24(1): 522

Cette équipe a imaginé un système très simple de valves à ouvrir selon les besoins du malade pour partager un ventilateur pour 2 malades, voire plus. Cette solution avait été utilisée une première fois dans un attentat aux USA où la réanimation avait été débordée, mais jamais sur de l'insuffisance respiratoire post infectieuse. A garder en tête tellement c'est simple...et espérons, jamais utile !

- Pr Jésus Gonzalez-Bermejo -
Version HTML | Version PDFVersion imprimablePartager cet article

À LA UNE
Cancer et FPI : la puissance statistique coréenne
  Hong Yeul Lee et al. - Respirology 2020; AOP: 10.1111/resp.13911

Les bases de données coréennes permettent de jolies corrélations. Cette étude très simple inclus 25 000 FPI appariées à 75 000 cas-contrôles, puis regarde l’incidence de divers cancers et calcule des Hazard Ratios. Le cancer bronchique arrive seul loin devant avec un HR à 5.9, Mais il n’est pas seul ! Le lymphome se classe second (HR 2.14). D’autres suivent. Aucun HR n’est inférieur à un laissant penser que l’inflammation chronique, les facteurs de risques environnementaux (tabac, pollution…), le raccourcissement des télomères, etc..., sont des facteurs de cancérogenèse « à tous les étages » .

A avoir en tête pour le suivi des patients.

- Dr Olivier Brun -
Version HTML | Version PDFVersion imprimablePartager cet article

Quel suivi après une Covid 19 ?
  Andrejak Cl et al. - Revue des maladies respiratoires 2020 May

La RMR a publié cet été un guide pour le suivi des patients ayant présenté une pneumonie à SARS-coV2.

Sur le plan fonctionnel le bilan minimum proposé en médecine générale comporte une évaluation de la dyspnée, une mesure de la saturation au repos et éventuellement à l’effort. Le pneumologue complètera par un plethysmo, un test de marche, une DLCO et éventuellement des gaz du sang.

Quant au scanner thoracique sans injection il est préconisé vers le 3eme mois chez tous ceux qui avaient des anomalies sur le scanner fait en aigu., ou en cas de symptômes persistants.

Il faut garder en tête 1/ que les explorations faites en aigu ou après peuvent mettre en évidence des incidentalomes (nodules, trouble ventilatoire obstructifs…) sans rapport avec la Covid 2/la coexistence fréquente d’une Covid et d’une maladie thromboembolique.

D’autres explorations peuvent être proposées au cas par cas : echocardio, scinti ventilation/perfusion, épreuve d’effort, évaluation psychologique, évaluation musculaire et nutritionnelle, …

Ces propositions sont bien sur évolutives avec les données de la science qui avance particulièrement vite dans ce domaine

- Dr Olivier Brun -
En savoir plus... | Free Full-textPartager cet article

10 autopsies de COVID19 grave, pas si différent de ce qu'on connaît!
  Borja Recalde et al. - Thorax 2020; aop:10.1136/thoraxjnl-2020-215577

Cette étude de 10 malades post COVID19 décédés montre l'aspect histologique et biologique post-mortem

Nous vous laisserons aller dans l'étude pour les détails, mais globalement 1) c'est une atteinte pulmonaire d'agression virale assez semblable à celle déjà rencontrée dans les autres virus, avec des membranes hyalines, des dégâts alvéolaires et quelques thromboses mais pas capillaires et pas diffuses..on confirme donc que c'est une pneumopathie virale somme toute assez classique;  2) du virus était retrouvé dans tous les organes....on confirme donc que ce virus est méchant; 3) mais il n'y avait pas de lésions des autres organes que le poumon...on confirme bien que c'est une maladie de pneumologues!

- Pr Jésus Gonzalez-Bermejo -
Version HTML | Version PDFVersion imprimablePartager cet article


Afin de vous accompagner dans votre pratique professionnelle et vous permettre un accès facilité et toujours disponible à l'information médicale, nous mettons à votre disposition cette plateforme scientifique ciblée sur votre domaine d'expertise.
GNM Healthcare Consulting Ireland, Ltd vous propose un accès privilégié aux derniers articles, disponibles en version originale et intégrale, aux formats PDF et HTML en pneumologie.

www.splf.org
Attention : l'objectif est de fournir des informations sur l'état actuel de la recherche ; ainsi certaines données publiées dans ces articles peuvent ne pas avoir été validées par les autorités de santé françaises et seront mentionnées comme telles. La publication de ce contenu est effectuée sous la seule responsabilité de l'éditeur. Les laboratoires Chiesi et L3 Médical ne sont pas intervenus dans le choix du contenu ni dans la rédaction des articles.
Si vous rencontrez des problèmes d'affichage, cliquez ici
En collaboration avec
www.chiesi.fr www.l3medical.fr
soutien de la SPLF

En m'abonnant au service "i.SPLF Biblio", je confirme avoir pris connaissance des Conditions générales d'utilisation du service et j'accepte que GNM Healthcare Consulting Ireland, Ltd utilise les données saisies lors de mon inscription dans le but de me fournir un envoi d'informations hebdomadaire en lien avec ses services conformément à la Politique de confidentialité.
Vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, de suppression, de limitation du traitement ainsi qu'un droit à la portabilité de vos données personnelles. Vous pouvez également exercer le droit de vous opposer au traitement en vous désabonnant à tout moment en cliquant sur le lien "Se désabonner". Cette action entraînera une désinscription de nos services. Pour exercer vos droits, il vous suffit d'adresser une demande à dpo@gnmhealthcare.com. Si vous estimez, après nous avoir contactés, que vos droits ne sont pas respectés vous pouvez adresser une réclamation à la CNIL.