RECHERCHER
S'inscrire Plateforme Biblio
 
 
i.SPLF Biblio
Espace membre
Identifiant Mot de passe
› Code d'accès oubliés ?
F
ocus "Assistance à la fonction respiratoire"
   Avec le soutien institutionnel de L3 Médical
Attention aux masques avec accroches magnétiques: ils peuvent dérégler un pace-maker
Schwartz Yosef et al. - Pacing and clinical electrophysiology...

Deux cas de dérèglement de pacemaker par des masques avec accroches magnétiques sont rapportés. Prudence, ce n'est pas interdit, mais peut être délétère!


- Pr Jésus Gonzalez-Bermejo -
Lire la suite...


À
la Une
Les désaturations nocturnes dans les pathologies interstitielles sont liées à une surmortalité
 Lauren K. Troy et al. - Respirology 2019; AOP: 10.1111/resp.13549...
Sur 100 malades consécutifs vus pour pathologie intersticielle, une PSG a été réalisée. Un SAOS peu sévère était retrouvé chez plus de 65% des sujets, et une désaturation <90% plus de 10% de la nuit chez plus de 35%. Des désaturations nocturnes en O2 étaient prédictives d'une HTP nouvelle ou plus sévère et étaient liées...
- Pr Jésus Gonzalez-Bermejo -
Lire la suite...

Inhibiteur de la pompe à protons et FPI : le feuilleton continue !
 Prosenjit Dutta et al. - Thorax 2019; 74(4): 346-53
Parue dans Thorax, cette petite étude plaide surtout pour une étude similaire de plus grande ampleur. Il s’agit de voir l’efficacité de l’omeprazole (20 mg deux fois par jour pendant 3 mois)  sur la toux chez les patients atteints de fibrose pulmonaire idiopathique lors d’une étude en double aveugle contre placebo avec mesure objective de la toux au début et à la fin...
- Dr Olivier Brun -
Lire la suite...

Doit-on isoler un patient s’il est négatif au direct ?
 Pichon J et al. - Revue des maladies respiratoires 2019...
Qui ne s’est jamais posé cette question ? A qui ne l’a-t-on jamais posé ? Le GREPI (Groupe pour l’Enseignement et la Recherche en Pneumo-Infectiologie) tente de répondre à cette question dans la Revue des Maladies Respiratoires.

Il existe en effet des raisons de garder isolé un patient avec une suspicion de tuberculose dont l’examen direct est négatif car le risque...

- Dr Olivier Brun -
Lire la suite...

Description des sous-types de mutation K-ras et leurs co-mutations d'autres voies oncogèniques
 Scheffler Matthias et al. - Journal of thoracic oncology : official...
Les CBNPC mutés KRAS sont un sous-groupe hétérogène de tumeurs, avec une fréquence élevée de mutations concomitantes des voies de signalisation associées au cancer. Dans ce travail, sur 1078 patients mutés KRAS, 53,5% présentaient au moins une mutation supplémentaire. Différents sous-types de mutations KRAS ont montré différentes mutations co-existantes....
- Pr Marie Wislez -
Lire la suite...
Dernière mise à jour : Jeudi 16 mai 2019
R
echerche
www.splf.orgwww.l3medical.fr